jeudi 1 mars 2012

Les guerres de Religion


En France, on appelle guerres de Religion une série de huit conflits, qui ont ravagé le royaume de France dans la seconde moitié du XVIème siècle et où se sont opposés catholiques appelés aussi huguenots, et protestants.


À partir du XVIe siècle, le catholicisme s’oppose le protestantisme, ce qui débouche sur une terrible guerre civile. Les premières persécutions contre ceux qui adoptent les nouvelles idées commencent vers 1520. Mais il faut attendre les années 1540-1550, pour assister au développement des conflits. Les guerres de religion commencent en 1562 et se poursuivent entrecoupées de périodes de paix jusqu'en 1598, avec la mise en place de l'Edit de Nantes. Les guerres de religion se prolongent au XVIIème siècle, avec la révocation de l'édit de Nantes et XVIIIème siècle, jusqu'à l’arrêt des persécutions sous Louis XVI (Edit de Versailles en 1757).


 Ces troubles coïncident avec un affaiblissement de l’autorité royale. Les rois Francois Ier et Henri II n'ont permis aucune contestation de leur pouvoir. Lorsque Henri II meurt accidentellement le 10 juillet 1559, ses successeurs Francois II puis Charles IX sont trop jeunes pour pouvoir s'imposer; ils ne peuvent pas empêcher les Français de s'entredéchirer. Entre les deux camps opposés, la reine-mère Catherine de Médicis hésite entre tolérance religieuse et répression, ce qui ne fait qu'accentuer les tensions.

 On peut distinguer huit guerres de religions : 1562-1563, 1567-1568, 1572-1573, 1574-1576, 1576-1577, 1579-1580, 1585-1598, la dernière se transformant en guerre classique contre le roi d'Espagne qui a soutenu la ligue. En fait, la France connait 36 années de troubles avec seulement deux périodes d'accalmie relative. 

2 commentaires: